Les membres

Les membres fondateurs du projet

Renversant les barrières historiques, les quatre fondateurs de NExT sont l’Université de Nantes, l’École Centrale de Nantes, le CHU de Nantes et l’Inserm.

Université de Nantes

Fondée en 1962, l’Université de Nantes est une université pluridisciplinaire, incluant des écoles de médecine et d’ingénieurs. Elle regroupe 15 facultés, une école d’ingénieurs et un Observatoire des Sciences de l’Univers ainsi que 64 unités de recherche accréditées. Avec près de 37 000 étudiants inscrits pour l’année 2014-2015, l’Université de Nantes concentre 53% des étudiants de la région Pays de la Loire et 70% des étudiants de Nantes. Tournée vers l’international, l’Université de Nantes accueille chaque année 3 600 étudiants étrangers.

L’École Centrale de Nantes

Dans la lignée des grandes écoles d’ingénieurs généralistes, Centrale Nantes a été fondée en 1919. Membre du groupe Écoles Centrales (Lille, Lyon, Marseille, Nantes and Paris), l’école compte 2 150 étudiants (550 étudiants ingénieurs, 350 étudiants en Master et 240 doctorants).
L’École Centrale de Nantes a été l’un des premiers établissements à combiner trois activités : Formation, Recherche et Innovation.

Centre Hospitalier Universitaire de Nantes

Établissement public de soins, le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes s’attache à poursuivre une politique extrêmement volontariste pour assurer la promotion de la recherche biomédicale depuis 20 ans. Il fait aujourd’hui partie des 10 CHU « fort chercheur ».
Au  niveau national, le CHU de Nantes est classé à la 8ème place pour les publications scientifiques (classement Sigaps national, 2012) et à la 5ème place pour les essais cliniques.

L’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale

Leader européen de la recherche biomédicale, l’Inserm est le seul institut public de recherche français à se concentrer entièrement sur la santé humaine. L’Inserm a la responsabilité de la coordination stratégique, scientifique et opérationnelle de la recherche biomédicale nationale.

Les partenaires

Les autres membres de l’initiative – École des Mines de Nantes, ONIRIS, ICO, IFSTTAR et INRA – sont des partenaires de longue date. Ils contribueront à la mise en œuvre et à la gouvernance de NExT.

inra

L’INRA est un institut national de recherche publique dédiée à la science agricole (agriculture, alimentation et nutrition, sécurité alimentaire, environnement et gestion des terres en matière de développement durable).

oniris

ONIRIS (école nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation) est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel. Il assure la formation d’ingénieurs des industries agroalimentaires et d’ingénieurs des biotechnologies de la santé. ONIRIS dispose de 14 unités de recherche dont 3 sont exploitées conjointement avec l’INRA.

IMT_Atlantique

IMT Atlantique Bretagne-Pays de la Loire est une grande école d’ingénieur généraliste associant  numérique, énergie et environnement, une nouvelle école du ministère en charge de l’industrie et du numérique, issue de la fusion de Mines Nantes et Télécom Bretagne. Elle a pour ambition de conjuguer le numérique et l’énergie pour transformer la société et l’industrie, par la formation, la recherche et l’innovation. 3 campus : Brest, Nantes et Rennes, 1 site à Toulouse. 2 300 étudiants dont 1 400 ingénieurs et 300 doctorants. Une formation d’ingénieur généraliste unique, organisée en multi-sites. D’autres formations : masters, mastères, ingénieur par apprentissage, doctorat.

ico

L’Institut de Cancérologie de l’Ouest (ICO) est un hôpital privé à but non lucratif spécialisé dans le traitement du cancer. Ses missions portent sur les soins, la recherche et l’enseignement.
L’ICO regroupe 1230 professionnels, dont 164 médecins, chercheurs, pharmaciens et biologistes.

ifsttar

L’Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux (IFSTTAR), est un établissement public à caractère scientifique et technologique. L’IFSTTAR est un acteur majeur de la recherche européenne sur la ville et les territoires, les transports et le génie civil.

Les partenaires NExT collaborent avec d’autres institutions affiliées à la recherche et à l’enseignement dans le but d’élargir le champ disciplinaire et de renforcer la recherche instrumentale ou appliquée. Ces partenaires externes seront impliqués, le cas échéant, dans les actions NExT et feront partie du comité de pilotage. Le CNRS, partenaire externe au projet NExT, aura un siège au sein du comité de pilotage.